jeudi 28 décembre 2017

Bilan 2017 des publications et communications

Pour le bilan 2016, voir ici

ACL (10)


1.     Evrard, R., Pratte, E.A., Cardeña, E. (accepté 2017). Pierre Janet and the enchanted boundary of psychical research. History of Psychology.
2.     Lévy, B.T., Prudent, C., Liétard, F., Evrard, R. (2017). From querulous to suicidal: self-immolation in public places as a symbolic response to the feeling of injustice. Frontiers in Psychology, 8 :1901.  doi: 10.3389/fpsyg.2017.01901.
3.     Evrard, R. (2017h). L’exaltation de la mémoire : une approche bergsonienne des expériences de mort imminente. Intellectica, 68.
4.     Prudent, C., Evrard, R., Laurent, M., Rodrigues, C., De Tychey, C. (2017). Mutualité de l’autonomie et relation d’objet au Rorschach : mise en perspective du modèle américain et de la conception psychanalytique structurale française. Psychothérapies, 37(3), 161-169.
5.     Frigaux, A., Evrard, R., Demogeot, N. (2017). Au carrefour des spectres : problèmes de diagnostic différentiel entre autisme et schizotypie, autour du cas d’un jeune adulte. L’Evolution psychiatrique. doi : 10.1016/j.evopsy.2017.08.004
6.     Evrard, R., Rabeyron, T. (2017). La signification occulte des rêves : Freud pourfendeur ou pourvoyeur de mythes ? Bulletin de psychologie, 70(6), 463-476.
7.     Lévy, B., Prudent, C., Evrard, R., Decker, M., Clesse, C., De Tychey, C. (2017). La fixation anale dans la paranoïa. Un cas clinique exemplaire et ses prolongements théoriques. L’Evolution psychiatrique. doi: 10.1016/j.evopsy.2017.06.002.
8.     Evrard, R., Lazrak, N., Laurent, M., Toutain, C., Le Maléfan, P. (2017). Du « moi vif » des noyés à l’expérience de mort imminente : approche clinique d’une énigme médico-psychologique à partir d’un nouveau cas. Annales médico-psychologiques. 10.1016/j.amp.2016.10.016
9.    Prudent, C., Evrard, R., de Tychey, C. (2017). La classification de la paranoïa dans la psychiatrie américaine contemporaine : une revue de la littérature. L’Evolution psychiatrique, 82(1), 191-216.
10. Evrard, R., Pratte, E.A. (2017a). From Catalepsy to Psychical Research: The Itinerary of Timothée Puel (1812-1890). History of Psychology, 20(1), 50-71.

ACLN (7)

1.     Evrard, R., Massicotte, C., Rabeyron, T. (accepté 2017). Freud as a psychical researcher: The impossible Freudian legacy. Imágó Budapest Online.
2.     Evrard, R. (2017j). Yvonne Duplessis, 1912-2017. Journal of Scientific Exploration, 31(4), 705-708.
3.     Evrard, R. (2017i). Ghost in the machine: a clinical view of anomalous telecommunication experiences. Journal of Exceptional Experiences and Psychology, 5(2), 21-30.
4.     Wittmann, M., Neumaier, L., Evrard, R., Weibel, A., Schmied-Knittel, I. (2017). Subjective time distortion during near-death experiences: an analysis of reports. Zeitschrift für Anomalistik, 17, 309-320.
5.     Evrard, R. (2017f). Report of the 4th “International Expert Meeting” on Religious and Exceptional Experience. Journal of Exceptional Experiences and Psychology, 5(1), 43-48.
6.     Evrard, R. (2017b). Guérir pour de mauvaises raisons ? La clinique par des chemins de traverse. Ethnopharmacologia, n°57, 31-40.
7.     Evrard, R. (2017a). Anomalous phenomena and the scientific mind: Some insights from “psychologist” Louis Favre (1868-1938?). Journal of Scientific Exploration, 31(1), 71-83.

ASCL (1)

1.     Evrard, R. (2017e). Entrée « Serge Moscovici ». Publictionnaire. http://publictionnaire.huma-num.fr/notice/moscovici-serge/

Chapitres d’ouvrage (1)

1.       Evrard, R., Pratte, E.A. (2017b). From heterodox to orthodox psychology: The case of Pierre Janet. In : U. Wolfradt, E. Bauer, G. Heim (dir.), Schlüsselthemen der Psychotherapie. Pierre Janets Beiträge zur modernen Psychiatrie und Psychologie, Band 4 (pp. 99-119). Lengerich : Pabst Science Publishers.

Recensions (3)

1.     Evrard, R. (2017g). Recension de Clés des songes et sciences des rêves de l’Antiquité à Freud dirigé par Jacqueline Carroy et Juliette Lancel. Bulletin canadien d’histoire de la médecine, 34(2), 566-567.
2.     Evrard, R. (2017d). Review of Les forces de l’ordre invisible. Émile Tizané (1901-1982), un gendarme sur les territoires de la hantise by Philippe Baudouin. Journal of Scientific Exploration, 31(1), 114-121.
3.     Evrard, R. (2017c). Recension de Mesmer et mesérismes. Le magnétisme animal en contexte dirigé par Bruno Belhoste et Nicole Edelman. Bulletin canadien d’histoire de la médecine, 34(1), 263-265.

Communications (14)

Communications aux congrès internationaux (7)

1.       Evrard, R. (2017, novembre). « La guérison, ça s’apprend ». Rapports au savoir dans le champ clinique. 2e congrès international de la méthode Coué et de ses applications contemporaines, Nancy.
2.       Evrard, R. (2017, octobre). Near-Death Experiences as an Adaptive Embodiment Disorder: A View from Evolutionary Psychology. 33e WGFP Workshop, Offenburg, Allemagne.
3.       Evrard, R., Massicotte, C., Rabeyron, T. (2017, juillet). Freud as a psychical researcher: The impossible Freudian legacy. 60th Annual Convention of the Parapsychological Association, Athens, Greece.
4.       Evrard, R. (2017, juillet). From responsible skepticism to reflexive anomalistics: a selection of quotes from Gerd Hövelmann. 60th Annual Convention of the Parapsychological Association, Athens, Greece.
5.       Prudent, C., Evrard, R., De Tychey, C. (2017, juillet). Clinique différentielle des psychoses dissociées dans une population adulte psychiatrique à l’aide du test de Rorschach. 22e Congrès de la Société Internationale du Rorschach et des méthodes projectives, Paris.
6.       Evrard, R. (2017, mai). Ghost in the machine: when you are called from beyond the grave. 4th International expert meeting on religious and exceptional experiences, Heidelberg, Allemagne.
7.       Evrard, R. (2017, mai). Quand l’hypnose retrouve la parapsychologie scientifique ou le non-savoir des psys. Congrès Hypnoses, Arche, Paris.

Communications à des congrès nationaux (1)

1.     Evrard, R. (2017, mars). Retour sur 50 ans de formation à la psychologie clinique à l’Université de Nancy. Journée d’étude « 50 ans de psychologie clinique à l’Université de Nancy », Nancy, 31 mars 2017.

Conférences (4)

1.     « La recherche d’aide suite à une expérience exceptionnelle : (dés-)orientations » ; Formation continue en Ethnopharmacologie appliquée, Société française d’ethnopharmacologie, Metz (05/09/17).
2.     « Le savant et l’ectoplasme : Charles Richet et l’affaire de la villa Carmen » ; 2e Salon des littératures maudites, Charleville-Mézières (09/09/17).
3.     « Presentation of Interpsy » ; Scientific and (inter)cultural mediation - Research on Teacher Education in France, Nancy (04/12/17).
4.     « Rapport au savoir et capacité au négatif » ; Séminaire INTERPSY de Psychopathologie et épistémologie contemporaines, Nancy (21/12/17).

Interviews (2)

1.     Evrard, R. (2017). « La science face à la parapsychologie ». Bob vous dit toute la vérité (16/01/17).

2.     Evrard, R. (2017). Attention à l’idéal porté par les entendeurs de voix [Interview par Jocelin Morisson]. Nexus, n°111, Juillet-Août 2017, 89-91.

lundi 27 novembre 2017

"La signification occulte des rêves" dans le Bulletin de psychologie

A l'heure de la parution d'une nouvelle méta-analyse (Storm et al., 2017) qui vient confirmer que, même dans des conditions contrôlées, certains rêves semblent permettre d'acquérir des informations paranormales, nous publions, avec le professeur Thomas Rabeyron, un article historique sur l'intérêt de Freud et d'autres psychanalystes pour cette question.

Storm, L., Sherwood, S., Roe, C.A., Tressoldi, P.E., Rock, A.J., Di Risio, L. (2017). On the correspondance between dream content and target material under laboratory conditions: A meta-analysis of dream-ESP studies, 1966-2016. International Journal of Dream Research, 10(2), 120-140.


Evrard, R., Rabeyron, T. (2017). La signification occulte des rêves : Freud pourfendeur ou pourvoyeur de mythes ? Bulletin de psychologie, 70(6), 463-476.

Résumé : Sigmund Freud a œuvré pour démarquer la psychanalyse de l’occultisme, notamment en expliquant les rêves, dits prophétiques, par des processus inconscients. Mais son attitude à l’égard de l’occultisme évoluera progressivement avec un intérêt croissant pour un « noyau de vérité », qu’il rattachait à la télépathie. Cela le conduira, notamment en 1925, à reproduire, avec sa fille Anna et Sandor Ferenczi, une expérimentation de Gilbert Murray, associant télépathie et associations libres. Il en tirera une conviction qu’il partagera, en particulier, dans « La signification occulte des rêves », texte complémentaire à sa Traumdeutung. Les réticences d’Ernest Jones à associer psychanalyse et télépathie participeront, toutefois, à une marginalisation ultérieure de cet intérêt de Freud. Les auteurs de cet article visent, ainsi, à restituer le contexte de ce texte, rarement commenté, tout en repérant ses prolongements dans les recherches expérimentales sur les rêves télépathiques.

The Occult Signifiance of Dreams: Freud, Myth-Slayer or Myth-Maker ?
Abstract: Sigmund Freud has worked to distinguish psychoanalysis from occultism, in particular by explaining so-called prophetic dreams through unconscious processes. But his attitude toward occultism will evolve gradually with his growing interest in a “kernel of truth” that he attached to telepathy. This led him, in 1925, to reproduce, with his daughter Anna and Sandor Ferenczi, Gilbert Murray’s experiments that associate telepathy and free associations. He will draw a conviction that he will share in particular in “The occult signifiance of dreams”, intended as a new addition to his Traumdeutung. The reluctance of Ernest Jones to associate psychoanalysis and telepathy, however, will participate in a later marginalization of Freud’s interest. This article aims at restoring the context of this rarely commented text, while identifying its extensions in experimental research on telepathic dreams.

mercredi 22 novembre 2017

« La guérison, ça s’apprend » : rapports au savoir dans le champ clinique
Intervention lors du 2e Congrès international de la Méthode Coué, Nancy, vendredi 10 novembre 2017.



Ne se proclamant pas guérisseur, mais professeur en guérison, Coué a brouillé les lignes qui séparaient la médecine savante, d’un côté, et le charlatanisme, de l’autre (Guillemain, 2010). Car le savoir clinique, comme toutes les formes scientifiques de savoir (Gieryn, 1999), se construit à la fois par une accumulation de lois et grâce à des mécanismes de démarcation entre savoirs orthodoxes et hétérodoxes. En livrant à tous les publics un savoir vulgarisé pour « aller mieux » (Demailly & Garnoussi, 2016), Coué a transgressé les frontières conventionnelles et interrogé les rapports au savoir dans le champ clinique. « Vaut-il mieux guérir et ne pas savoir, ou savoir et ne pas guérir », questionne le sociologue Bertrand Méheust (2008). Paradoxe qui se retrouve également dans l’expression : « guérir pour de mauvaises raisons » (Nathan et Stengers, 2012 ; Evrard, 2017). Apprendre directement aux patients à s’auto-guérir résonne étrangement avec d’autres problématiques contemporaines du champ clinique : place du savoir des patients (Jouet et al., 2011), efficacité des placebos non-dissimulés (Merchant, 2017), et développement du pluralisme thérapeutique en santé mentale (Kessler-Bilthauer & Evrard, 2018). 

Références : 

Demailly, L., & Garnoussi, N. (2016, dir.). Aller mieux. Approches sociologiques. Lille : PU du Septentrion.
Evrard, R. (2017), « Guérir pour de mauvaises raisons ? La clinique par des chemins de traverse », Ethnopharmacologia, n°57, pp. 31-40.
Gieryn, T. (1999). Cultural Boundaries of Science: Credibility on the Line. Chicago, Il : University of Chicago Press.
Guillemain, H. (2010). La méthode Coué : Histoire d’une pratique de guérison au XXe siècle. Paris : Seuil.
Jouet, E., Flora, L.,  Las Vergnas, 0. (2010). « Construction et Reconnaissance des savoirs expérientiels des patients ». Note de synthèse du N°, Pratique de formation : Analyses, N°58/59, Saint Denis, Université Paris 8, pp. 13-94.
Kessler-Bilthauer, D., & Evrard, R. (2018, dir.). Sur le divan des guérisseurs. Quelles places pour les dispositifs alternatifs en santé mentale ? Paris : Archives contemporaines.
Méheust, B. (2008), « Démonothérapies traditionnelles et thérapies modernes », in Collot, E. (dir.), Hypnose et pensée magique, Paris, Imago, pp. 41-50.
Merchant, J. (2017). Se guérir : quand l’esprit soigne le corps. Paris : Flammarion.
Nathan, T., Stengers, I. (2012), Médecins et sorciers (3e édition), Paris, Les empêcheurs de penser en rond / La Découverte.